En route vers la préfecture des Pyrénées-Orientales, à Perpignan… un long cortège humain et motorisé !

 

 

Vif succès de la manifestation du monde agricole, ce mardi 24 janvier 2023, à Perpignan

 

Les élus des P-O et acteurs économiques en tête des manifestants. Parmi eux : Laurent Gauze, président de la CCI66, Bernard Fourcade, président de l’ADE-PMI, Fabienne Bonet, présidente de la Chambre d’Agriculture, le sénateur et conseiller départemental Jean Sol, Hermeline Malherbe, présidente du Département66, Gilles Foxonet, maire de Baixas et vice-président de la métropole Perpignan-Méditerranée (PMM), Lauriane Josende, remplaçante du sénateur François Calvet, Jacques Garsaud, maire de Millas…

 

Ils sont venus, il étaient tous là, même nos amis les chasseurs ! La magie du bon sens a opéré. « Enfin, un début d’intelligence collective », comme le résumera un agriculteur, particulièrement enthousiaste.

Il y avait bien longtemps que nous n’avions eu un tel rassemblement, réunissant l’ensemble des forces vives – agricoles, économiques… -, issues des corporations ancrées au terroir de notre beau département. Et les élus de tous bords n’ont pas manqué à l’appel, tant la situation l’exigeait.

Selon les slogans des manifestants, il s’agissait de faire front face aux incohérences de la récente décision du tribunal administratif de Montpellier (TA)*,  portée par les associations “France Nature Environnement” et « FRENE66 ».

Il s’agissait surtout de faire front face à une décision interdisant l’accès à l’eau, s’inspirant d’un code de l’environnement gonflé de lois, dont celle sur l’Eau faisant fi des spécificités locales.

Il s’agissait, enfin, de faire front car même notre préfet n’est plus capable de défendre les intérêts de l’Etat : son arrêté préfectoral , précisant le partage des eaux étant annulé !

En ce mardi 24 janvier 2023, front il y a eu ! La mobilisation du monde agricole a été impressionnante, entre 1 500 et 2 000 personnes. Les ASA** avec le soutien des collectivités territoriales se sont engagées à faire appel de la décision .

En attendant un signe positif de la préfecture des P-O, gardons courage et suivons pour exemple notre tramontane chérie, éternellement fidèle à ce beau Pays catalan.

 

Reportage F.R., membre de l’ACAV***

 

A la mi-journée, sur les quais du centre-ville de Perpignan où se trouve la Préfecture…

 

*Jugement 2100138FNE du TA de Montpellier . Selon les milieux agricoles, ce jugement porterait préjudice aux agriculteurs, en donnant raison à l’association France Nature Environnement (FNE), qui réclamait des mesures drastiques en matière d’accès à l’eau, bien au-delà de l’arrêté préfectoral officiel de 2017.

**ASA : Association Syndicale Autorisée.

***ACAV : Association Canal Aval Vinça.

 

La manifestation dans les rues de Perpignan : aucun débordement avec une parfaite organisation.

La Têt traversant Perpignan. Que FNE se rassure, elle se porte très bien, merci !