Suite à notre article publié ce mercredi 7 septembre 2022, dans ces mêmes colonnes, et concernant un certain climat ambiant au sein du festival international du photoreportage, Visa pour l’Image, entre les organisateurs et la Municipalité, André Bonet, adjoint au maire de Perpignan en charge des Affaires culturelles et de la Catalanité, tient à apporter les précisions suivantes :

 

« La Ville de Perpignan est le premier partenaire du VISA pour l’Image-Perpignan et le restera. Une organisation parfaite ça n’existe nulle part. Ni à VISA ni ailleurs.
L’édition 2022 restera un grand cru, et c’est l’essentiel. Après le bilan de cette édition, nous serons tous ensemble mobilisés pour préparer l’édition 2023 de ce joyau culturel de Perpignan.

Ceux qui rêvent d’un clash sont avant tout des fossoyeurs de la culture, des activistes politiques d’un autre temps. A toute l’équipe de VISA et des services de la Ville de Perpignan, un seul mot : MERC! ».

 

De gauche à droite : André Bonet, adjoint au maire de Perpignan délégué aux Affaires culturelles et à la Catalanité, Louis Aliot, maire de Perpignan, Jean-François Leroy, directeur général du festival international du photoreportage VISA pour l’Image Perpignan…