(Vu sur la Toile)

 

 

Thierry Marx, né le 19 septembre 1959 à Paris, est un homme d’affaires, et chef cuisinier français. Sa cuisine s’inspire notamment de la gastronomie moléculaire

 

Ce que l’on sait moins, c’est que Thierry Marx a été parachutiste au Liban. Il exercice plusieurs métiers avant de se tourner vers la restauration. C’est en 1988 que Thierry Marx reçoit sa première étoile au Guide Michelin, pour le restaurant « Roc en Val » à Montlouis-sur-Loire. En 1991, il reçoit de nouveau une étoile, au « Cheval blanc » de Nîmes. En 2006, Gault&Millau lui décerne le titre de « Cuisinier de l’année ». Entre 2010 et 2014, il participe pendant plusieurs saisons à l’émission Top Chef de M6 comme juré.

Thierry Marx dirige onze écoles de cuisine3, et supervise deux restaurants, Madame Brasserie sur la Tour Eiffel et Sur Mesure au palace Le Mandarin Oriental. Il a également quatre boulangeries, situées respectivement dans le 7e, 8e, 9e et 16e arrondissement de Paris.

Depuis octobre 2022, Thierry Marx est président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (l’UMIH), un syndicat représentant restaurants et hôtels.

(Source Wikipédia)

 

Le Centre National d’Entraînement Commando-1er Choc (CNEC) de Mont-Louis puise ses origines dans l’épopée du 1er bataillon parachutiste de choc et groupes de commandos d’Afrique, de Provence, de Cluny, de Paris et de France, qui prirent une part active à la Libération de la France entre 1943 et 1945, notamment en Corse, en Provence et en Alsace. Le CNEC perpétue le souvenir de ces unités glorieuses et assure la garde de leurs fanions et emblèmes. En mémoire du 1er Bataillon de Choc, sa devise est « En pointe toujours ». Le CNEC a désormais a désormais pour mission de dispenser des formations qualifiantes, principalement aux cadres et futurs cadres de l’Armée de Terre, mais également de contribuer à l’aguerrissement des élèves des écoles de formation initiale et des unités des forces terrestres.